Réservez vos prochaines vacances à la montagne sur Alpissime

On trouve le génépi ou génépy dans les rocailles entre 2 500 et 3 200 mètres d’altitude. Sa floraison se situe dans les mois de juillet et d’août,

Le génépi vrai ou génépi noir, dont le nom scientifique est Artemisia genipi Weber 1775, pousse dans les Alpes dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, des Hautes-Alpes, de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie, ainsi que dans le département des Hautes-Pyrénées tandis que le Genépi des glaciers, l’Artemisia glacialis L., 1763 pousse lui dans ces mêmes départements sauf en Isère et dans les Hautes-Pyrénées. On trouve aussi le génépy dans la région de la Vallée d’Aoste,

Ces herbes sont connues pour leurs propriétés thérapeutiques et digestives.

La célèbre liqueur de génépi véritable « élixir » est obtenu en laissant reposer les brins plusieurs jours dans l’alcool.

Dans une casserole, mettre à chauffer 1/2 L d’eau avec du sucre jusqu’à ébullition. Retirer du feu et laisser tiédir. Puis verser dans l’alcool. On aura au préalable introduit les 40 brins de génépi dans une bouteille,

40 brins de génépi / 1/2 L d’alcool à 90° / 1/2 L d’eau, 40 morceaux de sucre, laisser macérer les brins pendant 40 jours, telle est la recette.

Après 40 jours filtrer et déguster.

L’Artemisia genipi Weber 1775 et l’Artemisia glacialis L., 1763 sont des espèces fragiles, alors, quand vous ramassez, n’arra­chez pas, coupez à la base à l’aide d’un couteau.

On trouve d’excellents génépy commercialisés, dans la vallée de l’Ubaye, dans le Val d’Aoste, aux distilleries Meunier en Isère, Dolin à Chambéry ou des Aravis à la Clusaz.

Auteur

Commenter