Réservez vos prochaines vacances à la montagne sur Alpissime

A la découverte de la faune, avec Marc Aynié, accompagnateur en montagne.

Aujourd’hui, on vous emmène avec Marc Aynié, accompagnateur en montagne dans le Haut-Verdon/Mercantour, animateur naturaliste LPO, animateur en astronomie, et aussi membre de l’association Mercantour EcoTourisme. Comme si vous y étiez, découvrez sa balade thématique autour du Lac d’Allos.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france

Sur le chemin du départ, prémices d’une belle journée …

Rendez-vous à Allos Village, en route pour le parking du Laus

7h00 : Retrouvailles matinales, tous les participants arrivent petit à petit devant l’Office de tourisme d’Allos. Marc fait l’appel, l’ambiance est calme et chaleureuse. Certains randonneurs aux yeux encore lourds et fatigués excissent des sourires discrets. On entend le bruit de la fontaine couler silencieusement derrière nous. Les premiers rayons de soleil luisent sur la vallée, comme le signe d’une belle journée qui s’annonce.

7h10 : Tout le monde prend son véhicule en direction du Parking du Laus, emplacement le plus proche du Lac d’Allos. Les voitures se font rares sur la route, c’est l’avantage de partir de bonne heure. Il nous aura fallu seulement 20 minutes pour arriver depuis Allos Village.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-parking-du-laus-parking-de-la-cluite

Une fois tout le monde garé, on se rassemble autour de Marc qui nous fait un petit debriefing sur le déroulé de la journée.Il nous rappelle de bien prendre notre équipement (chapeau, eau, pique-nique, lunettes, etc). Le thème de la randonnée étant la découverte de la faune sauvage du Mercantour, il distribue des jumelles à chaque famille. Et vous allez voir….elles nous ont été bien utiles !

Top départ pour la randonnée, à vos bâtons toutes !

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-col-de-l-encombrette-pas-du-lausson-lac-mont-pelat

D’un pas décidé, on se dirige vers le sentier du départ, la fraîcheur et le silence règne autour de nous. Le groupe commence à échanger quelques mots, on vient tous de régions différentes : Ile de France, Paca…! Covid oblige, cette année la montagne a un franc-succès !

Sur le sentier, les mélèzes se succèdent, des rayons de lumière se déposent entre leurs aiguilles. Marc nous montre au loin la brume qui rase la prairie, comme une nuée mystérieuse, on entend les ruisseaux qui filent dans la vallée. Pas de doute, le lac est devant nous !

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-nature-encombrette-laus-lausson-pelat

Après 10 minutes de marche, on s’arrête devant un panneau pédagogique où Marc en profite pour nous parler du Tétras Lyre. Aussi appelé “Coq des bouleaux”, il nous explique que cet animal est aujourd’hui menacé, notamment par l’activité humaine en montagne telle que le ski.

Cet oiseau sédentaire, symbole des Alpes européennes, a besoin de vivre dans un endroit calme. Courir pour échapper aux inconnus entrant sur son territoire l‘épuise parfois jusqu’à la mort. C’est pourquoi, des espaces balisés sont dédiés à son observation près du sentier afin de respecter son intimité.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-randonne-pelat-

Plus loin, nous nous arrêtons devant un mélèze. Marc nous fait remarquer que c’est le seul conifère à feuillage caduc qui perd toutes ses aiguilles à l’approche de l’hiver. Stratégie du feuillu : une meilleure adaptation au froid et aux conditions climatiques hivernales. L’arbre a plus de peine à absorber l’eau des sols froids ou gelés. Se débarrasser des feuilles qui perdent beaucoup d’eau s’avère donc bénéfique.

Il nous précise aussi que c’est une essence qu’on appelle pionnière, parce que capable de pousser dans des terrains vierges de toute autre végétation. C’est ainsi qu’on le trouve souvent en altitude, proche de la limite de la végétation. Contrairement aux sapins, qui eux, ne poussent pas si haut.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-meleze-montagne-montagnard-vegetaux-aiguilles

On reprend la route, au fur et à mesure que l’on avance notre point de vue sur la vallée s’agrandit. Le paysage balayé par des jeux d’ombres est enchanteur. Un peu plus loin Marc nous évoque la formation des méandres de La Serpentine qui scintillent dans la vallée.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-meandre-serpantine-nature-meandres
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-groupe-randonnee-montagne

Observation de la faune du Mercantour

Arrivés au niveau du lac d’Allos, premier aperçu de la Faune

8h30 : Une fois passé les 108 m de dénivelé du parking jusqu’au lac d’Allos, nous entamons la partie tant attendue de notre “périple” : notre rencontre avec la faune de montagne. Nous sommes à l’intersection juste avant le lac d’Allos qui mène au col de l’Encombrette.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-randonnee-pelat

Nous nous engageons sur le sentier, qui au fur et à mesure de nos pas devient de plus en plus sinueux. Les alentours sont parsemés de gros blocs de pierres en grès typiques des Alpes du Sud. Le soleil commencent à chatouiller nos joues, et on entend le sifflement des marmottes qui se réveillent.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-rando-azur-alpissime

Puis soudain, au loin, Marc aperçoit quelque chose. Il prend ses jumelles pour vérifier : Pas de doute, c’est un regroupement de Vautours Fauves ! Aussitôt, nous nous empressons de les observer, de les photographier et d’écouter en même temps quelques précisions à leur sujet.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-vautour-fauve-montagne-rapace-carnassier

Ce carnassier fréquente le Mercantour en été. Réputé, pour être « l’éboueur des montagnes ”, son régime alimentaire se compose de restes d’animaux morts permettant de nettoyer la montagne. Il se déplace en groupe et aime se nicher dans les arrêtes des falaises, pour une raison principale : il est lourd, et une fois rassasié, a besoin d’espace pour décoller.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-jumelles-vautours

En reprenant le chemin, on aperçoit des dizaines de marmottes, et mêmes des marmottons qui se bagarrent gentillement.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-marmotte-marmotta-marmotton

Marc nous explique que ce sont des mammifères qui hibernent. Leur apparence charnue est vitale : elles font des réserves de graisses pour survivre. Pour ne pas brûler leurs calories trop vite, elles vivent donc au ralenti. On découvre aussi qu’elles sont soumises à un plan de chasse dès l’automne afin d’être mangées, leur graisse est même récupérée pour la fabrication de pommade.

On a la chance d’apercevoir une magnifique famille de chamois qui crapahutent sur le flanc de la falaise, non loin d’un vautour solitaire resté perché. Marc nous explique que cette espèce est parfaitement adaptée au climat montagnard et peut vivre jusqu’à 7 ans.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-chamois-rupicra-rupicra-chevreaux

Curieusement sur notre chemin, on découvre des carcasses probablement “nettoyées” par les vautours.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-vautour

Au fur et à mesure que l’on avance, le lac d’Allos se dessine dans la vallée. Ses eaux paisibles le rendent presque mystérieux.

A 2228 m au cœur du parc, il possède le statut du plus grand lac naturel d’altitude d’Europe. Sa richesse s’explique par son origine au sein d’un cirque naturel apparu il y a des millions d’années durant la période glaciaire.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-lac-encombrette-montagne
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-accompagnee

Arrivés proche du col de l’Encombrette, Marc nous montre un mélèze étonnant qui a réussi à survivre dans une roche à quasiment 2500 m d’altitude. Pour vous, je suis montée jusqu’au flanc de la montagne où il se dresse, pour en prendre quelques clichés.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-meleze-montagne

De l’autre côté, on aperçoit la vallée voisine surplombée par le fameux lac de l’Encombrette. La vue est grandiose et donne un sentiment de sérénité. Les parois calcaires contrastent avec le paysage et sa palette de couleurs impressionnantes.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-encombrette-vars

Arrivés au col de l’Encombrette

Direction la petite Tour : le début d’une rencontre exceptionnelle et inattendue

10 h 00 : C’est le point d’arrivée de notre randonnée, mais…. pas pour tout le monde ! Marc propose, à ceux qui le souhaitent, de continuer jusqu’à la Petite tour du lac (+1 h A/R). C’est donc à petit groupe de quelques courageux que nous entamons la suite de notre découverte, en laissant les autres se reposer au col.

Le terrain est plus hostile, mais Marc connait parfaitement son terrain de jeu : Nous nous faufilons dans l’immense pierrier balisé.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-petite-tour

Et là, entre les blocs massifs de pierre et les dizaines de tournants passés, l’espérance de tous se produisit… Un bouquetin superbe se dressa devant nous. Éblouis par l’instant, on le contempla un long moment.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne

Surprenant, il se montra même plusieurs fois le long du sentier, jusqu’à se poser à 1 mètre de nous : les photos parlent d’elles-mêmes.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne

Il est temps maintenant de le laisser tranquille et de poursuivre notre ascension. Sur la route, on rencontre aussi quelques petites bêtes, sur lesquelles Marc nous transmet ses connaissances.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-bouquetin-montagne-spider-araignee

En approchant le sommet Marc fait très attention au groupe et nous montre les pierres sur lesquelles s’appuyer pour avancer sans se blesser. On aperçoit aussi quelques végétaux appartenant à la flore typique du Mercantour, dont la star, ici, est bien évidemment le Génépi.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-tour-gres
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee

Arrivés à la Petite Tour, la vue est sublime, on aperçoit tous les sommets de la région. La fraîcheur est idéale : nous sommes vraiment récompensés de nos efforts !

Du haut de nos 2700 m d’altitude, on aperçoit le Lac d’Allos brillant de toutes ses nuances de bleu.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee
marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee

C’est l’heure de faire demi-tour, sur notre chemin, on recroisera de nouveau notre fidèle ami le bouquetin, sur lequel Marc nous précisera que c’est un Juvénile, car ses cornes ne sont pas encore totalement formées. Le bouquetin a été introduit dans les Alpes grâce à quelques individus d‘Italie au début du XXe siècle.

Une fois revenus, on retrouve l’autre partie du groupe au col de l’Encombrette, on ne peut pas s’empêcher de leur montrer fièrement nos superbes clichés. Mais pas de jaloux : un magnifique ballet de vautours passent au-dessus de nos tête à ce moment là.On aura vraiment fait un carton plein aujourd’hui , s’esclaffe Marc !

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee-vautour-fauve

Arrive le moment de casser la croûte, il faut dire que marcher ouvre l’appétit !

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-montagne-randonnee

Parce que toutes les belles choses ont une fin…

Retour au Laus, entre nostalgie et éblouissement.

12 h 30 : L’heure du retour a sonné…Mais avant de repartir Marc voulait absolument nous parler du loup. Il nous explique les problématiques liées au pastoralisme pour cette espèce sensible réintroduite dans les alpes à la fin du XXe siècle.

On tombe aussi nez à nez avec une fleur rare et protégée que l’on trouve exclusivement dans les Alpes du Sud : Une Bérardie laineuse.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee-berardie-laineuse-protegee

En descendant, on croise quelques randonneurs car il est presque 13h00 et le monde commence à arriver. On fait aussi connaissance avec un membre de la police environnementale du Mercantour qui fait des rondes pour veiller au bon respect des lieux.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee

Clap de fin pour aujourd’hui ! C’est le moment des adieux. Certains décident de rester au lac, car ce soir, ils feront la balade aux étoiles avec Marc, les autres redescendent jusqu’au parking.

marc-aynie-mercantour-guide-alpes-allos-haute-provence-faune-flore-mercantour-sud-de-la-france-gres-montagne-randonnee

Pas de doutes, nous repartons avec des souvenirs plein les yeux, ! Marc nous aura permis de percevoir la faune endémique autour du lac d’Allos comme nous n’aurions sûrement jamais pu la voir !

Comprendre désormais d’où elle vient, c’est concevoir sa fragilité et nous permettre aujourd’hui de mieux cerner les enjeux de sa préservation.

Cette balade vous a plu ? Vous avez prévu de passer un séjour dans la vallée du Verdon ? N’attendez plus et réservez dès maintenant votre randonnée avec Marc (-10% en exclusivité) et votre logement sur Alpissime.com .

Commenter