fbpx

Réservez vos prochaines vacances à la montagne sur Alpissime

Alors que la 4eme édition du festival de cinéma Européen des Arcs a fermé ses portes le 21 décembre 2012, le film d’ouverture du festival “Mon père m’a tué” raconte l’histoire d’une société malade, faite d’arrangements entres amis dans une Italie des années 70 où les disfonctionnements de l’état sont légions.

 

Dans cette Sicile ou le tourisme est balbutiant et ou pour survivre tous les métiers sont bons, le héros perd sa jeune fille assassinée par la mafia.

C’est l’histoire d’une famille comme toutes les familles siciliennes ou la clé de voûte est la Mama. La faiblesse d’une mère laissera la Nonna, pour les besoins vitaux du clan, prendre une décision capitale qui poussera un jeune homme à la folie et au secretDans un sicilien parfait aux connotations palermitaines, le réalisateur présentera un cliché de cette  Sicile carrefour des civilisations ou le passé historique et la richesse culturelle ne sont plus à démontrer.

Fellini  aurait certainement adoré ce film .

 

 

Commenter